Aid al-Fitr : Interdiction de la circulation sauf en cas de force majeure

Comme prévu, le ministère de l’intérieur a annoncé ce vendredi 22 mai, qu’il a été décidé de maintenir, durant les vacances de l’Aid, les mesures exceptionnelles relatives au déplacement des personnes appliquées dans le cadre du soutien des efforts de l’Etat visant à limiter la propagation du covid-19.

Ainsi, le ministère de l’intérieur a précisé, dans un communiqué, qu’il est interdit de se déplacer entre les gouvernorats du pays.

Cependant, il a été décidé également de limiter la circulation dans les villes sauf en cas de force majeure (décès, maladie).

Le département a indiqué que les autorisations exceptionnelles de travail délivrées ne permettent pas à leur détenteur de se déplacer entre les gouvernorats pour fêter l’Aid.

« Toute personne qui violera ces dispositions fera l’objet d’un PV de constat pour infraction d’interdiction ou limitation de déplacement et sera obligé de rebrousser chemin », prévient le ministère dans un communiqué.

Le ministère indique qu’il compte sur la compréhension des citoyens à cet effet.

Le département a mis à la disposition des citoyens les numéros suivants :

  • 71 343 201 Salle des opérations de la police de la circulation
  • 71 960 448 Centre national de renseignements de la Garde nationale

A l’occasion de l’Aid el-Fitr marquant la fin du Ramadan, les fonctionnaires publics, agents de l’Etat, des collectivités locales et des établissements publics à caractère administratif bénéficieront de trois jours de congé. Ils seront au repos les samedi 23, dimanche 24 et lundi 25 mai 2020.

Commentaires: