Ni masque, ni distanciation : Quand Kais Saied ne donne pas l’exemple !

Sans masque, ni distanciation sociale, le chef de l’Etat s’est rendu dans la soirée d’hier lundi 18 mai chez la famille d’un martyr de la Révolution. Partagée par les services de communication de la présidence de la République, sa photo tenant un enfant, et assis aux côtés des membres de sa famille, sans aucune distanciation, était contreproductive.

Depuis le 5 mai 2020, la Tunisie se déconfine progressivement. Une date tant redoutée par les citoyens, mais notamment par les services sanitaires. Si le gouvernement a annoncé les nombreuses mesures sociales, économiques et sanitaires mises en place pour aider assurer ces étapes de déconfinement, les moindres faits et gestes de Kais Saied sont scrutés et ne passent pas inaperçus.

En effet, le président de la République Kaîs Saied s’est rendu, lundi soir, à El Fahs (Zaghouan) chez la famille de Tarek Dziri, martyr de la révolution. A cette occasion, le chef de l’Etat a pris connaissance des conditions sociales de la famille, réaffirmant la détermination de l’Etat à honorer tous ceux qui se sont sacrifiés pour la patrie.

Blessé par balles dans la foulée des évènements de la révolution de 2011, Tarek Dziri est décédé, le 18 janvier dernier, après un long combat contre la maladie.

Mais ce qui a attiré le plus, c’est le fait que le président de la République n’a pas appliqué les dispositions sanitaires et les gestes barrières nécessaires pour éviter la propagation du virus. « Ni masque, ni distanciation, Faites ce que je dis mais pas ce que je fais », lit-on sur les réseaux sociaux, où les internautes ont massivement commenté cette photo, appelant le président de la République à donner l’exemple.

Commentaires: