Les villages d’enfants SOS appellent à leur autoriser la collecte de la zakat

Le directeur du village SOS-Tunisie, Fathi Maaoui, a appelé le gouvernement à donner son feu vert à la collecte des dons de zakat au profit de ces villages d’enfants à travers la République. Selon lui, recevoir ces dons via SMS, à l’exemple de l’année précédente aidera énormément l’organisation.

S’exprimant ce mardi 19 mai 2020 sur Shems fm, il a confirmé que l’association avait obtenu l’approbation du Mufti de la République, qui a confirmé dans une correspondance que le don aux villages d’enfants est considéré comme de la zakat.

Maaoui a appelé à soutenir les villages d’enfants, d’autant plus que ce geste était réussi l’an dernier avec 435 mille dinars récoltés, dont ont bénéficié 1500 enfants.

La Zakat de l’Aid al-Fitr, une solution

L’année dernière, et face aux énormes difficultés financières rencontrées par les villages SOSO, le Mufti de la République Othmane Battikh avait estimé qu’ils peuvent bénéficier de la Zakat de l’aid Al-Fitr étant donné qu’ils s’occupent d’enfants pauvres, privés de tout soutien familial.

Une précision annoncée au moment opportun, puisque les quatre villages d’enfants SOS à Gammarth, Akouda (Sousse), Siliana et Mahrès (Sfax) étaient menacés de fermeture suite à la décision de la Fédération internationale des villages d’enfants SOS de retirer son soutien financier.

Commentaires: