Handball : L’imprenable citadelle Espérance

Le handball tunisien a été, tout au long des années 1970, dominé par une équipe carrément invincible.

L’Espérance sportive de Tunis de cette époque avait fait parler la poudre pendant une génération, multiplié les succès et monopolisé les titres.

Rien n’y faisait : le team de Bab Souika était invincible et ni le Club Africain, ni le Club Sportif d’Hammam-Lif n’étaient parvenus à le déboulonner.

Le handball de l’époque rassemblait pourtant des équipes de qualité et des individualités de talent. Ni le Stade Nabeulien, ni le Sporting de Moknine ne pouvaient tenir tête à l’ogre espérantiste qui avait raison de toutes les équipes dont l’ASPTT ou la Zitouna Sports.

Ce long règne ne s’achèvera qu’après une seconde décennie et la montée en puissance de l’Etoile sportive du Sahel et le retour en grâce du Club Africain.

Parmi les joueurs qui ont fait les beaux jours des Sang et Or, citons les Moncef Besbès, Naceur Jeljeli, Mounir Jelili ou Faouzi Sebabti.

Tous devraient figurer dans le Livre d’or d’une équipe à la quelle ils ont tout donné et avec laquelle ils ont tout remporté sur leur passage.

Commentaires: