Tourisme : Toumi s’attend à 6 milliards de dinars de pertes

Le tourisme se présente comme étant le secteur le plus impacté et sinistré par la crise du coronavirus et la situation du confinement. Après le choc, il est temps de faire les comptes et les calculs et vue de rebondir rapidement.

Une réunion, sous forme d’un webdiner, s’est tenue, dernièrement pour réunir les professionnels du secteur afin de présenter les idées pour relancer le tourisme et penser à l’après-Covid-19.

Dans son intervention, Mohamed Ali Toumi, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé que le secteur s’attend à 6 milliards de dinars de pertes et même plus.

En effet, Toumi indique que l’impact de l’épidémie du coronavirus s’annonce très sévère et pourrait causer plus de 6 milliards de dinars de pertes directes au secteur touristique.

«Malgré le déconfinement, les hôtels resteront fermés à ce stade… Il est vrai que certains d’entre eux continuent d’accueillir le personnel soignant et des personnes en confinement, mais une écrasante majorité des établissements hôteliers est à ce jour fermée et risque une année blanche», a-t-il expliqué.

Pour faire face à cette situation, le ministre du Tourisme a assuré que le gouvernement met sur la table la somme de 500 millions de dinars pour aider et accompagner le secteur.

Dans un document adressé au Fonds Monétaire International dans le cadre des négociations portant sur un nouveau programme de crédit, la Tunisie avait révélé qu’elle s’attend à des pertes estimées à 1,4 milliard de dollars dans le secteur touristique suite à la crise du coronavirus.

En effet, la Tunisie prévoit également la perte de 400 mille emplois directs et indirects dans ce secteur ce qui fera hausser considérablement le taux de chômage.

Toujours selon le document en question, cité par l’agence Reuters, le gouverneur de Banque Centrale prévoit pour sa part une récession économique de l’ordre de 4,3%, la pire depuis l’indépendance en 1956.

Commentaires: