Ferjani accuse Saied de vouloir créer une organisation parallèle à l’Etat !

Entre Ennahdha et le président de la République Kais Saied rien ne va plus. Mais quand un député du parti islamiste accuse le chef de l’Etat de vouloir monter le peuple contre le parlement et d’être sur le point de mettre en place une organisation parallèle de l’Etat, on s’aperçoit que la situation est grave et qu’il faut mettre terme à ces agissements, d’autant plus qu’on parle d’une période de crise sanitaire.

En effet, commentant la dernière visite du président de la République à Kébili; le député d’Ennahdha Sayed Ferjani a accusé le chef de l’Etat de vouloir monter le peuple contre le parlement. « Arrêtez de faire monter le peuple contre le parlement lors de vos visites dans le sud », a-t-il écrit dans un post Facebook, l’accusant même de vouloir mettre en place un régime ou une organisation parallèle de l’Etat. « Des nominations de cadres sécuritaires sont décidées à Carthage, je ne sais pas si vous êtes sur le point de créer une organisation parallèle de l’Etat », a-t-il dit.

Le député a poursuivi que « le chaos auquel incite les sympathisants de Kais Saied constitue une menace à la sureté nationale ».

Cette position vient en réaction aux dernières déclarations du président de la République à travers lesquelles il a critiqué le rendement du parlement et des députés.

Commentaires: