S&P Global Ratings : Les banques tunisiennes risquent de subir des pertes importantes

Dans un rapport publié ce jeudi 7 mai 2020, l’agence S&P Global Ratings estime que les banques tunisiennes devraient subir les répercussions liés à la pandémie du Covid-19 sur leurs profils financiers en 2020 alors que le pays est confronté à une récession.

Dans son rapport intitulé « le Covid-19 déclenchera-t-il la consolidation tant attendue du système bancaire tunisien ? », l’agence S&P Global estime qu’en l’absence de mesures fortes du gouvernement, certaines banques tunisiennes risquent de subir des pertes importantes en 2020.

Si les banques décident d’anticiper les risques cela pourrait impacter sensiblement leurs fonds propres, ce qui équivaudrait à une rentabilité de trois à cinq ans sur la base du résultat opérationnel avant provision 2019 des 10 premières banques tunisiennes.

« Le FMI estime que l’économie tunisienne se contractera de 4,3% en 2020, suivie d’une reprise peu profonde en 2021. À notre avis, cela aggravera les problèmes de qualité des actifs des banques et accentuera la pression sur leur capitalisation déjà faible », a déclaré S&P Global Ratings (analyste de crédit Mohamed Damak).

« L’environnement actuel crée une incitation économique plus forte à la consolidation avec l’objectif ultime de banques moins nombreuses mais plus solides. Pour y parvenir, les autorités tunisiennes pourraient pousser au regroupement et obtenir le soutien de donateurs étrangers, comme dans les pays voisins », a estimé M. Damak.

Commentaires: