L’air conditionné favorise la propagation du coronavirus, selon un virologue tunisien

A l’approche de la saison estivale certains croient qu’avec l’augmentation des températures le coronavirus pourrait s’affaiblir. Mais l’été marque également la sur-utilisation de la climatisation et selon un virologue tunisien, l’air conditionné favorise la propagation du coronavirus notamment dans les espaces clos et encombrés.

« Il est fort probable que la climatisation favorise la propagation du Covid-19, notamment dans les espaces clos et encombrés, surtout que les virus, qui partagent les mêmes caractéristiques que le nouveau coronavirus, se propagent rapidement lors de l’utilisation de l’air conditionné », a déclaré le Professeur en virologie à la Faculté de Pharmacie de Monastir, Mahjoub El Ouni.

D’après le Professeur El Ouni, plusieurs études ont révélé que les virus, de la même famille que le Covid-19, se propagent vite lors de l’utilisation des climatiseurs. L’air conditionné circule dans l’espace et par conséquent les petites particules du virus se répandent très vite et la distanciation physique d’un mètre ne sera plus efficace, a-t-il expliqué.

Le virologue a mis l’accent, dans une déclaration à l’Agence TAP, sur la nécessité d’observer la plus grande vigilance étant donné que la plupart des espaces publics utilisent les climatiseurs, notamment pendant les périodes de haute température. Il a ajouté que « des températures élevées peuvent affaiblir le virus et limiter sa propagation ».

Il a affirmé que les températures de plus de 30 degrés ne « tuent pas le virus », mais l’affaiblissent et réduisent sa propagation. « Les fortes températures affectent sa membrane lipidique protectrice et limitent sa propagation ».

Les mesures de distanciation sociale sont d’une importance cruciale, cependant, dans des endroits confinés comme un restaurant, l’air conditionné jouerait également un rôle capital dans la dissémination des sécrétions respiratoires contenant de l’ARN viral, avait noté une étude scientifique chinoise.

Commentaires: