INLUCC : 10 mille rapports reçus depuis le début de la quarantaine globale

Le conseiller juridique de l’instance Nationale de lutte contre la Corruption (INLUCC) Faouzi Chemingui a déclaré que 10 mille rapports ont été reçus durant la période de quarantaine globale. Ils portent sur des violations perpétrées à travers le pays.

Ces rapports sont répartis entre 5000 rapports sur les pratiques monopolistiques et les augmentations de prix, plus de 1000 rapports sur la violation de la quarantaine globale, 500 rapports sur l’abus de pouvoir et 500 rapports sur les pénuries alimentaires dans certaines zones rurales.

Il a signalé que les abus et violations signalés concernent mille fonctionnaires, 5 mille commerçants, 700 grossistes et 200 pharmacies, expliquant que 60 personnes liées à des soupçons de corruption sont des « élus », soit députés soit membres d’un conseil municipal.

Chemingui a souligné que le plus grand nombre de rapports émane de 6 gouvernorats, à savoir Tunis, Sfax, Nabeul, Sidi Bouzid, Kairouan et Kasserine.

Commentaires:

Commentez...