Année universitaire : Le ministère de l’enseignement supérieur ne cédera pas à la pression

Après l’annonce du nouveau calendrier de l’année universitaire, dans le cadre du confinement ciblé, des étudiants ont exprimé leur refus de rejoindre les bancs des universités dans cette situation exceptionnelle. Par peur du virus, un passage automatique serait une solution plus judicieuse et sûre, selon eux.

A cet effet, le directeur général de l’enseignement supérieur, Abdelmajid Ben Amara, a souligné qu’il n’y a pas de place pour une année blanche et un passage automatique.

« La question est déjà réglée en coopération avec les organisations étudiantes, les syndicats, les professeurs d’université et les conseils scientifiques », insiste-il, notant que le ministère n’a reçu aucune demande officielle à ce sujet.

Ben Amara a expliqué ce mardi 5 mai 2020 sur Jawhara fm qu’une coopération plus importante  aura lieu avec les différentes parties concernées pour faire de l’année universitaire un succès dans cette circonstance exceptionnelle, selon le calendrier annoncé par le ministère de l’Enseignement supérieur.

Il a assuré que toutes les mesures préventives nécessaires seront prises en adoptant le système de groupes et en réduisant la capacité d’accueil dans les classes et les foyers universitaires.

Commentaires:

Commentez...