Tunisie : Mesures sociales et économiques en faveur des médias, réaffirme Fakhfakh

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée hier, dimanche 3 mai 2020, le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, a tenu à réitéré son soutien aux médias et à la liberté de la presse.

Dans un communiqué publié par la Présidence du gouvernement, Elyes Fakhfakh a affirmé que « les institutions médiatiques bénéficient des mesures d’accompagnement sociales et économiques décidées par le gouvernement en faveur des entreprises touchées par la pandémie Covid-19 ».

Il a, par ailleurs « salué le rôle des médias en matière d’information et de sensibilisation aux efforts déployés pour lutter contre cette pandémie ».

Elyes Fakhfakh a également affirmé « la détermination du gouvernement à offrir toutes les garanties législatives, structurelles et légales consacrant la liberté de la presse ainsi que le processus concrétisant l’indépendance de ses structures, de ses institutions et de son contenu loin de toute forme d’ingérence et d’instrumentalisation ».

Dans ce communiqué, Elyes Fakhfakh a, bien entendu, déclaré « soutenir la liberté de la presse en tant que principal acquis de la révolution, (…) estimant que le respect du droit professionnel et matériel des journalistes et l’amélioration de leurs conditions de travail constituent une garantie fondamentale pour consolider la liberté de la presse ».

Il a également annoncé que le gouvernement envisage d’inclure la réforme de la presse parmi ces priorités.

Commentaires: