Bande dessinée : Zembla, le Seigneur de la jungle

Tout cela ne nous rajeunit guère ! Mais que voulez-vous, il est impossible de ne pas partager cette couverture et dire quelques mots du grand Zembla.

Comme vous pouvez le voir, le premier album des aventures de Zembla est paru en juillet 1963.

Très vite, cette bande dessinée qui empruntait à Tarzan son univers, allait trouver un immense succès.

Le personnage principal était un géant au corps ceint d’une peau de léopard et passait pour invincible.

Seigneur des animaux de la forêt, il protégeait tout un monde de tribus indigènes, de secrets frémissants et de fragilité écologique.

Zembla, c’est un peu une synthèse de Tarzan, d’Akim et du Fantôme dont les aventures en bandes dessinées étaient très répandues.

Je me souviens bien de ces aventures que je lisais à la fin des années soixante; toute une famille entourait Zembla dont le prestidigitateur Rasmus et le petit Yé-Yé.

Notre héros avait toujours à se trousses un trio animal des plus dissipés. Souvenez-vous: il y avait le kangourou Pétoulet et le chat sauvage Satanas, au milieu d’une ménagerie d’éléphants et de singes sur lesquels régnait le lion Bwana.

Lointaines images de l’enfance qui sont aussi celles des revendeurs d’illustrés qu’on trouvait partout y compris dans les marchés et les échoppes de quartier.

Indomptable et toujours virevoltant, Zembla fut un véritable seigneur, un preux chevalier qui empruntait des lianes plutôt que des destriers.

Que de rêves rien qu’à l’évocation de ce nom !

Commentaires:

Commentez...