A-t-on refusé de soigner un patient dans un hôpital de Sfax ?

A-t-on refusé un patient dans un hôpital de Sfax ? Le ministre de la Santé, Abdeltif Mekki a indiqué, ce dimanche 26 avril 2020, qu’une enquête médicale et administrative a été lancée en vue de connaître les circonstances du décès d’un jeune patient dans un hôpital de Sfax.

Dans un post publié sur sa page Facebook, le ministre de la Santé signale que cette enquête permettra de déterminer les responsabilités quant à ce décès qui n’a aucun lien avec le coronavirus.

Le directeur régional de la santé de Sfax Ali Ayadi avait d’ailleurs confirmé à la radio Mosaique fm, hier que le résultat des tests de laboratoire effectués sur le jeune décédé était négatif, ce qui signifie qu’il ne présentait pas de symptômes de Covid-19.

Il est à rappeler que la sœur du défunt avait indiqué que son frère est allé à l’hôpital il y a trois jours pour faire une séance de dialyse, mais le cadre médical aurait refusé de s’occuper de lui par crainte d’être porteur du coronavirus. Elle avait alors lancé un appel pour sauver son frère qui souffre d’insuffisance rénale.

Hier, le vice-président du tribunal de première instance de Sfax 2 a autorisé l’ouverture d’une enquête contre tous ceux qui seraient soupçonnées d’être en lien avec les circonstances de la mort du jeune homme dans l’un des services hospitaliers de l’hôpital universitaire Hedi Chaker.

Le premier juge d’instruction a également ordonné l’autopsie du corps du défunt par le médecin légiste de l’hôpital universitaire Habib Bourguiba de Sfax afin de déterminer les causes du décès.

Commentaires: