Tunisie : Peines de prison, fortes amendes et produits alimentaires subventionnés saisis

La lutte contre les spéculateurs se poursuit. Après la condamnation de deux commerçants qui ont écopé d’une peine de 3 de prison ferme et chacun d’une amende de 48.000 dinars, la semaine dernière, plusieurs autre affaires du même genre ont été traitées par la justice.

Ce jeudi 23 avril 2020, la cour près du tribunal de première instance de Kairouan a émis des verdicts dans de nombreuses affaires de spéculation en rapport avec des produits alimentaires subventionnés comme la semoule et la farine.

Les peines prononcées ont varié de deux à quatre ans de prison ferme et jusqu’à 100.000 dinars d’amendes, ainsi que la liquidation au profit du trésor de l’Etat des marchandises saisies.

Par ailleurs, une patrouille de la brigade de recherche et d’investigation relevant de la Garde nationale de Ben Guerdane a saisi plus de 76 tonnes de produits alimentaires subventionnés de contrebande vers la Libye.

Les produits ont été saisis après une descente effectuée dans quatre dépôts illégaux dans la région, a indiqué, ce vendredi 24 avril 2020, le porte-parole de la direction générale de la Garde nationale, Houssem Jebabli.

Commentaires:

Commentez...