Kébili : Du gaz lacrymogène pour disperser des protestataires en plein couvre-feu

A Kébili, une protestation a éclaté, durant la nuit, contre les conditions inadéquates dans lesquelles des habitants de Douz-nord, placés en quarantaine, se trouveraient.

Le porte-parole de la Garde nationale Houssem Eddine Jebabli a déclaré ce mercredi 22 avril 2020 que les forces de sécurité ont utilisé du gaz lacrymogène pour disperser des citoyens de la région El Kalaa, délégation de Douz-nord.

Violant le couvre-feu, ils ont organisé une manifestation pour protester contre ce qu’ils ont considéré comme absence de logements adéquats pour les patients Covid-19 de la région, transférés à Sousse pour y passer la période de quarantaine.

Les protestataires ont attaqué les agents de sécurité à coups de pierres et on mis à feu un véhicule de la police, ajoute-il à l’agence TAP.

Pour sa part, le gouverneur de Kébili, Sami Ghabi, a déclaré sur Jawhara fm que de fausses informations sont derrière les manifestations nocturnes de la soirée du mardi 21 avril 2020.

Il a affirmé les bonnes conditions de séjour assurées aux patients abrités à l’école de tourisme de la région de Kantaoui, ajoutant qu’ils seront transférés en quarantaine à Monastir.

Commentaires: