Extinction de la Gazelle Mohrr Dama en Tunisie

L’association Tunisia Wildlife Conservation Society (TWCS) a annoncé le décès du dernier mâle Mohrr Dama en Tunisie, marquant ainsi l’extinction de ce spécimen. Il vivait au parc national de Haddej, gouvernorat de Gafsa.

Cet animal est classé depuis des années en danger critique d’extinction définitive dans son aire de répartition historique du Nord Afrique et en Afrique Subsaharienne.

L’Association a dénoncé « le silence des autorités en tutelle quant au décès de ce mâle et l’extinction définitive de cette espèce de Tunisie », ajoutant que plusieurs événements ont conduit à l’effondrement du troupeau de cet animal en Tunisie, notamment à partir de l’année 2012, alors qu’il n’y avait que trois mâles. « Deux d’entre eux ont mystérieusement disparu », peut-on lire.

En 2019, le militant écologique et président de l’association Tunisie Ecologie, Abdelmajid Dabbar, avait lancé un appel international pour sauver le dernier spécimen de la Gazelle Mohrr Dama en Tunisie.

« La population mondiale est estimée à 400 individus. Seule moins de 8% de cette population vit dans la nature, le reste est dans les zoo ou quelque parcs nationaux. Nous lançons ensemble une campagne internationale de trouver deux femelles pour une réintroduction à Haddej dans le seul objectif de sauver cette antilope de l’extinction définitive et irrévocable « , avait-il déclaré.

Commentaires:

Commentez...