La déduction sur salaires assurera à l’Etat entre 70 et 90 MD, estime l’UGTT

Sami Tahri, secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), a indiqué que la procédure relative à la déduction d’une journée de travail pour les salariés des secteurs public et privé vise à financer et soutenir les structures de la santé publique face au coronavirus.

La procédure concerne principalement le mois d’avril, mais peut être modifié en fonction du développement de la situation épidémiologique dans le pays, estime le responsable dans une déclaration à l’agence TAP, ajoutant que le décret relatif à cette décision émane d’une proposition faite par la centrale syndicale.

Le volume des dons attendus suite à la déduction d’une journée de travail pour les salariés devrait osciller entre 70 et 90 millions de dinars, ce qui nécessite la mise à disposition de sources de financement supplémentaires pour la santé publique à un moment où les besoins des hôpitaux varient entre 350 et 400 millions de dinars, ajoute Tahri.

Rappelons que parmi les décrets-lois, décidés lundi 13 avril 2020 par le conseil ministériel, un décret portant sur une contribution circonstancielle exceptionnelle au profit des caisses de l’Etat a été approuvé.

Il s’agit d’une contribution égale à une journée de travail pour tous les salariés, des secteurs public et privé. Elle sera « périodique ».

Commentaires: