Abdeltif Mekki : « Le déraillement est possible… »

Le ministre de la Santé, Abdeltif Mekki, a évoqué le manque de respect du nombre de citoyens pour l’auto-quarantaine et la quarantaine générale, soulignant l’importance d’imposer les règles sur les contrevenants.

« On compte toujours sur le succès de la quarantaine générale afin de rester dans le scénario modéré. Mais le déraillement est possible, la preuve est que nous nous préparons à un scénario catastrophique même si ses chances sont faibles. L’État doit se préparer à ceci », a-t-il déclaré lors de l’ouverture des travaux de la commission de la santé et des affaires sociales à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Le ministre s’est exprimé sur les mesures générales liées à la lutte contre le coronavirus, affirmant que la situation actuelle a poussé le gouvernement à adopter un discours politique fort basé sur des faits scientifiques.

« Soit l’effondrement de l’économie, soit une maladie mortelle. Par conséquent, ces mesures ont été adoptées pour protéger les citoyens contre la propagation du virus »,  ajoute-il.

Commentaires:

Commentez...