Efficacité du port obligatoire des masques : L’OMS peu convaincue

Illustration

Alors que plusieurs pays, dont la Tunisie, ont rendu obligatoire, après le déconfinement, le port des masques ou des bavettes de protection, l’Organisation Mondiale de la Santé est peu convaincue par l’utilité de cette mesure.

En effet, lors d’une réunion par vidéoconférence tenue hier lundi 7 avril, l’OMS s’est montrée sceptique face à ces décisions, d’autant plus que le port de ces masques n’aura pas des effets garantis et considérables sur la propagation de la contamination.

«Ce qui est clair, c’est que nous en savons peu sur ce sujet. Nous encourageons les pays qui considèrent la généralisation du port du masque à étudier son efficacité afin que nous puissions tous apprendre de cela. Il n’y a pas de réponse binaire, pas de solution miracle. Les masques seuls ne peuvent juguler la pandémie de Covid-19″, a lancé dans ce sens Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’OMS.

Pour l’OMS, à ce stade, les stocks de masques devraient avant tout être réservés aux soignants qui sont en première
ligne de défense et à certaines situations à risques.

Lors de la plénière consacrée à l’examen du projet de loi relatif à la délégation de pouvoir législatif au chef du gouvernement, le 4 avril dernier, le ministre de la Santé Abdeltif Mekki, déclarait que tous les Tunisiens devront porter un masque de protection après la période de confinement sanitaire.

« Le retour à la vie normale ne sera pas facile après le confinement sanitaire », a-t-il dit, signalant que le port des masques de protection sera obligatoire, précisant que le masque à usage unique n’est pas recommandé après le confinement total ».

Commentaires:

Commentez...