Tunisie : Atteints du lupus, ces malades lancent un cri de détresse


En cette période de crise, certains patients de maladies chroniques et rares se sont trouvés dans une situation citrique, d’autant plus qu’ils ne peuvent pas se procurer les médicaments nécessaires.

C’est dans ce cadre que les malades atteints du lupus, une maladie chronique d’immunodéficience, ont lancé, ce lundi 6 avril, un cri de détresse sur les réseaux sociaux face à l’impossibilité de se procurer leurs médicaments en ces circonstances difficiles, marquées par la propagation du coronavirus en Tunisie et dans le monde entier.

« Après plusieurs tentatives avec les autorités de tutelle, une cinquantaine de malades d’immunodéficience se sont dirigés vers la direction de la pharmacie et du médicament (DPM) à Tunis (unité technico-administrative relevant du Ministère de la Santé Publique) et les hôpitaux régionaux pour se procurer leurs médicaments », a indiqué Sadok Ben Mhenni, activiste des droits de l’homme, dans une déclaration à l’agence TAP.

 » Une fois sur les lieux, la DPM a informé les patients en question, que les médicaments sont délivrés dans les pharmacies privées qui devraient, selon elle, se charger de les ramener de la pharmacie centrale  » a-t-il affirmé.

 » Fragiles et susceptibles, les malades de lupus ont plus que jamais besoin de leurs médicaments mais aussi de protection et de prévention » a-t-il souligné. Et d’ajouter: « demander à des patients de faire tant de déplacement ne peut que mettre leurs vie en danger ».

Commentaires: