Saied : « Bourguiba était le meneur d’une révolution sociétale »

CP : Présidence de la République

Le chef de l’Etat Kais Saied a commémoré ce lundi 6 avril le 20ème anniversaire du décès du Combattant Suprême Habib Bourguiba au mausolée de Bourguiba à Monastir. Une occasion pour rendre hommage au premier président de la République tunisienne, mais aussi pour s’exprimer sur les dernières nouvelles concernant la lutte contre le coronavirus.

Au cours de cette cérémonie, le chef de l’Etat a déposé une gerbe de fleurs au pied du mausolée du leader disparu et récité la Fatiha à sa mémoire.

Dans une déclaration aux médias, le président Kais Saied a affirmé qu’il s’était déterminé à se rendre à Monastir pour réciter la Fatiha à la mémoire du leader disparu qui incarne, a-t-il dit, une partie de l’histoire de Tunisie.

Kais Saied a estimé que Habib Bourguiba, même s’il a commis certaines erreurs, sera toujours commémoré comme étant le meneur d’une révolution sociétale reconnue par l’Histoire et par le monde entier ». « l’Histoire ne pardonne pas », a-t-il dit aux médias, en allusion à la « confiscation » de ces funérailles par l’ancien régime.

D’autre part le président de la République a reconnu que certaines mesures prises pour lutter contre le coronavirus n’ont pas montré leur efficacité, affirmant que pour l’instant il ne peut pas savoir si le confinement total sera prolongé ou pas.

Commentaires: