Tunisie : Baisse attendue du prix des carburants

Le ministre des Finances, Nizar Yaiche, annonçait, le 26 mars dernier, la mise en place d’un nouveau mécanisme pour fixer le prix des carburant à la pompe. Ce mécanisme devrait obéir à ceux utilisés dans de nombreux pays à savoir qu’il devrait reposer sur les cours du baril qui se répercutent ainsi sur le prix des carburants.

Dans cette optique, la Commission technique chargée de la fixation et du suivi des prix de vente des produits pétroliers finis importés ou raffinés localement, doit se réunir, ce lundi 6 avril 2020, en prévision d’un réajustement vers une baisse prévue mi-avril et suite à une baisse notable des prix sur le marché international.

La réunion annoncée par le ministre de l’énergie, des mines et de la transition énergétique Mongi Marzouk intervient après la parution au JORT du 3 avril 2020, d’un arrêté ministériel fixant la composition et le fonctionnement de la commission.

Rappelons que le ministre de l’Energie, des Mines et de la transition énergétique, Mongi Marzouk a déjà évoqué cette question, estimant qu’une réduction des prix des produits pétroliers en Tunisie est envisagée à partir de mi-avril, compte tenu de la baisse des prix sur le marché international ».

Dans un statut posté sur Facebook, Mongi Marzouk compare l’ancien et le nouveau mécanismes, rappelant que l’ancien mécanisme (2016) prévoit une révision des prix tous les trois mois, avec un plafond de modification de 5% à la baisse ou à la hausse, par rapport au prix en vigueur.

Dans le nouveau mécanisme la commission technique vérifie et identifie les prix avec une révision basée sur le prix d’achat moyen de l’essence ou du Gasoil et non sur le prix du pétrole brut, et ce, sur une période d’un mois contre trois mois pour l’ancien mécanisme, signalant que dans l’ancien mécanisme une décision politique est nécessaire après les travaux de la commission technique.

Le ministre a souligné par ailleurs, que dans ce nouveau mécanisme, la commission technique vérifie et identifie les prix, tandis que dans l’ancien mécanisme une décision politique est nécessaire après les travaux de la commission technique.

A noter que ans le monde, le prix du brut West Texas Intermediate (WTI-Etats-Unis) a grimpé, le 3 avril 2020, de 12% à 28,34 dollars le baril, tandis que celui du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en juin, est de 34,11 dollars, en progression de 14%, et ce, après des baisses jamais vues depuis 2003, selon analystes internationaux.

Rappelons que ma dernière révision des prix des produits pétroliers en Tunisie, remonte, au 30 mars 2019.

Commentaires: