Enseignement supérieur : Pas de passage automatique ni d’année blanche

Pas d’année blanche ni de passage automatique pour les étudiants.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a exprimé son refus catégorique du passage automatique et du recours à une année blanche et ce « pour garantir la crédibilité des diplômes ».

Il a salué les efforts déployés par les présidents d’université, les doyens, les directeurs, les structures pédagogiques, les professeurs, les administrateurs et les ouvriers dans la communication pédagogique à distance sous toutes les formules mentionnées dans la circulaire n14 de l’année 2020.

Le ministère a appelé à se référer à cette circulaire pendant l’interruption des cours pour assurer le minimum de communication pédagogique entre les étudiants et les enseignants tout en veillant à généraliser le libre accès aux plateformes numériques des universités et à trouver les solutions adaptées aux étudiants qui ne peuvent pas accéder à ces plateformes faute de réseau.

Commentaires: