Coronavirus : Douze organisations et associations appellent à gracier plus de détenus

Face à l’encombrement des prisons, douze organisations et associations tunisiennes ont appelé à gracier un plus grand nombre de détenus.

Dans une lettre adressée au président de la République, les signataires ont estimé que les circonstances exceptionnelles que connaît le pays actuellement obligent à trouver une solution, notamment la libération des personnes en détention provisoire, en attente de jugement.

Ils ont dans ce sens mis en garde contre la “catastrophe” qui pourrait se produire dans les prisons avec la propagation du coronavirus, appelant Kais Saied à répondre favorablement à cette initiative.

Parmi les signataires on trouve la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH), l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), l’Ordre National des Avocats, l’Ordre des médecins tunisiens, le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT)

Commentaires: