Un mât solitaire en haut du Belvédère


C’est bien dommage. Le fameux drapeau du Belvédère n’était pas de la fête ce 20 mars. Seul un mât nu et solitaire, planté comme un doigt d’honneur, était en souffrance de pavillon. Dépenses somptuaires et irréfléchies obligent…

 

H.B. 

Commentaires: