La croissance tunisienne « contaminée » par le coronavirus !

Illustration

Le taux de croissance s’est réduit à 1% en 2019 contre 2,7% en 2018, selon des données publiées par l’Institut national de la statistique (INS).

Il s’agit d’un coup dur pour la situation économique en Tunisie dans la mesure où le taux de croissance constitue le plus important indicateur économique utilisé pour mesurer la croissance de l’économie et aura un impact direct sur l’employabilité, le développement et l’investissement.

Si la Tunisie ambitionne d’améliorer la situation et faire hausser ce taux, la conjoncture sanitaire et économique internationale causée par le coronavirus maintiendra malheureusement le taux de croissance en Tunisie à 1% voire encore moins.

En effet, l’information a été confirmée par le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh qui a affirmé dans une interview au quotidien Al-Maghreb parue ce dimanche 8 mars, que le taux de croissance en 2020 ne dépassera pas 1% à cause des retombées économiques du coronavirus.

Selon ses dires, la situation s’explique, en effet, par les retombées économiques du nouveau Coronavirus sur le plan international, qui ne cesse d’impacter l’économie nationale.

Ce sont les secteurs du tourisme, des échanges commerciaux, de l’aviation, de la coopération internationale qui seront le plus touchés.

Depuis l’annonce officielle faite, lundi 2 mars 2020, par le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki et la confirmation d’un premier cas de coronavirus en Tunisie, 2026 personnes ont été placées en quarantaine en Tunisie.

Parmi ces plus de 2000 cas soupçonnés, 731 personnes ont achevé leur période de confinement et toutes leurs analyses se sont avérées négatives a indiqué, ce samedi 7 mars 2020 sur les ondes de Mosaique fm, la directrice de l’Observatoire des maladies nouvelles et émergentes, Nissaf Ben Alaya, ajoutant que 1295 personnes demeurent en quarantaine.

Commentaires: