Tunisie : Jendouba en tête des gouvernorats au plus fort taux d’analphabétisme

La Tunisie compte actuellement un million et 746 mille analphabètes, selon la dernière enquête menée sur le terrain par l’Institut national de la statistique (INS) pour l’année 2018.

Ce chiffre dénote un taux d’analphabétisme en très légère baisse (-0,3%) par rapport aux statistiques de 2017 avec un taux de 18,1% en 2018 contre 18,4% en 2017 (un million et 752 mille analphabètes) pour une population de 11 millions 700 habitants.

Malgré un léger recul du taux d’analphabétisme en Tunisie en 2018, le nombre d’analphabètes a augmenté par rapport à l’année 2016 (un million et 742 mille analphabètes) et l’année 2015 (un million et 735 mille).

Parmi les 1,746 millions d’analphabètes recensés en 2018, la majorité est concentrée dans trois zones, le gouvernorat de Jendouba qui vient, selon l’enquête, en tête du classement avec un taux d’analphabétisme de 31,6%, le gouvernorat de Kasserine (30,2%) et celui de Siliana (29,7%).

C’est dans le gouvernorat de Ben Arous qu’on enregistre le taux le plus bas d’analphabètes avec 9,7%. Suivent le gouvernorat de Tunis (10,1%) et le gouvernorat de Monastir (10,5%).

Si le taux d’analphabétisme augmente c’est, en partie, en raison de la baisse du budget consacré au programme d’alphabétisation et d’enseignement des adultes. Mis en place en 2000, ce programme a vu son budget baisser de 16 millions de dinars en 2011 à 9 millions de dinars en 2019 alors que les besoins financiers pour lutter contre l’analphabétisme en Tunisie, sont situés entre 25 et 30 millions de dinars.

Commentaires: