Après Farhat Hached, l’hôpital de Sahloul veut fermer ses portes aux porteurs du coronavirus

A l’exemple de leurs collègues de l’hôpital Farhat Hached de Sousse, le cadre médical, paramédical et les agents de l’hôpital universitaire de Sahloul refusent d’accueillir des cas soupçonnés de coronavirus.

Intervenue ce mardi 3 mars 2020, une infirmière de l’hôpital de Sahloul a dénoncé le manque de moyens pour protéger et prévenir le virus au sein de l’établissement soulignant que tout le personnel hospitalier refuse de recevoir les cas suspects et confirmés.

Elle a ajouté sur Jawhara fm que l’hôpital ne dispose pas des moyens de prévention et le matériel minimal pour contrer la menace du virus, y compris les produits stérilisants et les médicaments.

Elle a noté que les structures médicales et paramédicales de l’hôpital avaient appelé à plusieurs reprises à écouter leurs problèmes et à fournir ce qui leur manquait sans aucune réponse des autorités concernées.

Rappelons que le transfert du cas confirmé de coronavirus à l’hôpital Farhat Hached de Sousse a provoqué la colère du cadre médical, paramédical et des agents de l’hôpital, qui ont organisé ce mardi un mouvement de protestation devant l’administration pour exiger le matériel de protection nécessaires, à savoir les gants, les masques et les produits de stérilisation.

Commentaires: