Tunisie : Un Chinois harcelé… à cause du Coronavirus !

Un jeune chinois résidant en Tunisie est victime d’harcèlement… à cause du coronavirus !

Guang Chen, qui vit en Tunisie depuis presque un an, a été agressé et moqué par un groupe de Tunisiens. Ces derniers l’ont insulté, alors qu’il marchait tranquillement dans la rue, et l’ont appelé  « Coronavirus » en référence au virus émergent de la Chine, et agressé à coups de pierres !

En réponse, Guang a publié un post sur sa page Facebook dénonçant ce qui s’est passé. « Je ne suis pas un virus, je suis un être humain tout comme vous. […] Si j’étais malade, je ne serai pas dans la rue mais plutôt à l’hôpital afin de ne pas contaminer d’autres personnes avec moi », a-t-il écrit. « N’êtes vous pas musulmans ? ».

Concernant les photos partagées sur les réseaux sociaux, montrant un visage violemment agressé, Guang a indiqué qu’il ne s’agit pas de sa photo, appelant les Tunisiens à ne pas diffuser des rumeurs et des fausses informations.

Interrogé sur l’affaire, le nouveau ministre de l’Intérieur, Hichem Merchichi, a fermement dénoncé l’acte. Dans une déclaration accordée au journal Achourouk, dans son édition de ce lundi 2 mars 2020, il a assuré que l’Etat tunisien prendra toutes les mesures pour protéger la communauté chinoise en Tunisie.

Commentaires:

Commentez...