Suspension de la Omra : Coup dur pour les agences de voyages tunisiennes

La Mecque (Arabie Saoudite)

 

42 chaînes charters Tunis-Jeddah et Tunis-Medina, dont 28 vols Tunisair et 14 Nouvelair, prévus pour la saison 2019-2020 du petit pèlerinage (La Omra), ont été annulés.

Selon Dhafer Letaief, secrétaire général de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV), cette annulation intervient suite à la décision de l’Arabie Saoudite de suspendre, temporairement, l’entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque, pour éviter une éventuelle propagation du coronavirus (COVID-19).

Dans une déclaration à l’agence TAP, Letaeif a fait savoir que les agences de voyages tunisiennes ont déjà payé, pour ces chaines charter, une garantie estimée à 140 000 dinars par chaîne.

« Ces agences ont aussi pris en charge les frais des procédures d’obtention de visa et de l’hébergement », a-t-il encore déclaré, appelant les deux Etats desservis par ces vols (Tunisie et Arabie Saoudite) à assumer leur responsabilité et ne pas laisser les agences de voyages subir « les conséquences financières d’une force majeure ».

Il a plaidé, par ailleurs, en faveur d’un appui financier de la part des deux Etats pour que les agences de voyagent puissent tenir leurs engagements financiers envers les pèlerins.

La Commission nationale du pèlerinage et de la Omra tiendra, dans quelques jours, une réunion pour discuter des retombées de la décision de suspension de l’entrée des pèlerins sur les territoires saoudiens, sur les agences de voyages et les pèlerins tunisiens.

Le gouvernement saoudien a annoncé, mercredi, 27 février 2020, la décision de « suspendre temporairement les entrées des pèlerins et aussi l’entrée de voyageurs munis de visas touristiques, provenant de pays touchés par l’épidémie du coronavirus.

Commentaires:

Commentez...