Les entreprises publiques, une ligne rouge : L’UGTT répond à Chahed !

Entre le chef du gouvernement chargé d’expédier les Affaires courantes et l’Union Générale Tunisienne du Travail rien ne va plus. Accusations et contre-accusations, provocation et autres, la guerre est annoncée entre les deux parties, alors que Youssef Chahed s’apprête à quitter incessamment la Kasbah.

Revenant sur ce conflit, le secrétaire général adjoint de l’Ugtt Sami Tahri a affirmé dans ce sens que « Youssef Chahed est en train de miner l’atmosphère politique et sociale dans laquelle le prochain gouvernement devra opérer ses choix ».

En parlant de cession des entreprises publiques, Chahed essaye de pousser le prochain gouvernement vers un conflit et une crise sociaux.

Le chef du gouvernement chargé d’expédier les affaires courantes et président de Tahya Tounes, Youssef Chahed, a déclaré, hier lundi 24 février, que le prochain gouvernement devra faire face à plusieurs réformes urgentes notamment en ce qui concerne les entreprises publiques.

« Le prochain gouvernement est appelé à attaquer le dossier des entreprises publiques qui constitue un lourd fardeau pour l’Etat », a-t-il déclaré aux médias.

Il l’a appelé dans ce sens à franchir certaines lignes rouges qui s’opposent à la cession de leurs participations. Ces lignes rouges ne sont autres que celles de l’Ugtt qui à plusieurs reprises réitéré son refus catégorique et définitif de la cession des entreprises publiques.

Commentaires: