Hatem Ben Salem sera « flagellé » à l’ARP, déclare Rached Khiari

Le député Rached Khiari a commenté les déclarations du ministre de l’Éducation, Hatem Ben Salem, qui a annoncé le dépôt d’une plainte contre des députés ayant enfreint la loi en visitant l’école Ennour pour les malvoyants à Bir El Kasaa, sans obtenir l’autorisation de l’autorité en tutelle.

Il a ajouté, dans une déclaration accordée ce mardi 25 février 2020 à Jawhara fm, que la menace du ministre contre les députés du peuple est un dangereux précédent, qualifiant le responsable de « descendant de l’école de la tyrannie ».

Khiari a poursuivi, haussant le ton, ajoutant que le ministre sera convoqué au Parlement et « flagellé politiquement » pour avoir couvert une affaire d’agression sexuelle sur des mineurs.

« Les familles des élèves concernés se plaignaient de ce qui se passait à l’établissement depuis un certain temps, mais le ministre n’a pas bougé le doigt », a-t-il ajouté.

« En cas de suspicion de harcèlement sexuel ou de viol, la loi interdit d’interroger les enfants ou de leur parler sans la présence de psychologues et des autorités concernées », a déclaré Ben Salem hier, lundi.

Il a expliqué que les députés se sont tournés vers l’institution susmentionnée et ont interrogé les élèves et les ont photographiés sans obtenir aucune autorisation et cherchaient à mener une « opération politique, idéologique et daechienne contre la loi », selon lui.

Commentaires: