Gammoudi, Tokyo et le drapeau tunisien

CP : Hatem Bourial

Grosse sensation, jeudi dernier, lors de la fête nationale du Japon.

En effet, l’athlète tunisien Mohamed Gammoudi a fait une brève apparition durant la cérémonie officielle et même pris la parole.

L’ambassadeur japonais, M. Shinsuke Shimizu, venait de terminer son discours lorsque Gammoudi fut invité à la tribune.

Très applaudi, le premier médaillé olympique de l’histoire tunisienne est revenu sur sa course à Tokyo en 1964.

Gammoudi avait alors remporté la médaille d’argent. Des extraits de cette course ont d’ailleurs été projetés.

Mohamed Gammoudi a raconté plusieurs anecdotes dont l’une particulièrement surprenante.

En effet, la délégation olympique tunisienne, composée seulement de deux sportifs, a été invitée à hisser le drapeau national au village des athlètes.

Seulement, aucun drapeau tunisien n’était disponible et il ‘y avait aucun moyen de s’en procurer.

Faisant avec les aléas, nos deux athlètes se retroussèrent les manches. Il fallut d’abord se procurer du tissu rouge et blanc. Puis, avec l’aide d’un couturier, un drapeau fut confectionné avec un résultat satisfaisant.

Le pavillon fut ensuite hissé et les athlètes – tous deux militaires de carrière – auront montré qu’ils avaient du ressort.

Sous les applaudissements, Gammoudi qui sera invité à Tokyo 2020, a une nouvelle fois rappelé qu’il comptait parmi les Tunisiens les plus populaires.

Cette belle initiative de l’ambassade du Japon en Tunisie fera date et a incontestablement constitué un moment de grâce.

Merci à l’ambassadeur Shimizu Shinsuke et tous les hommages à notre formidable Gammoudi !

Commentaires: