Kais Saied tranche : « Le retrait de confiance du gouvernement Chahed est...

Kais Saied tranche : « Le retrait de confiance du gouvernement Chahed est inconstitutionnel »

Par -

Le président de la République, Kais Saied, a reçu, ce lundi 17 février 2020 au palais de Carthage, le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh chargé de former le prochain gouvernement.

Au cours de leur entrevue qui a porté sur les consultations en cours concernant la formation du gouvernement, le Chef de l’Etat a tenu à préciser que les dispositions de la Constitution sont claires, indiquant que l’Article 89 de la Constitution est celui qui s’applique dans la situation actuelle, soulignant que les dispositions du texte de la constitution doivent être respectées.

En d’autres termes, le retrait de la confiance du gouvernement chargé d’expédier les affaires courantes est un acte inconstitutionnel, expliquant que l’Assemblée des représentants du peuple en place n’est nullement habilitée à le faire, indique un communiqué de la Présidence de la République.

Le chef de l’État explique qu’il n’est pas permis de retirer la confiance du gouvernement Chahed car c’est un gouvernement qui n’est pas responsable devant le parlement actuel et l’ARP n’est pas habilitée à retirer la confiance d’un gouvernement qui lui avait été accordé par un parlement précédent.

Il a estimé que ce type d’interprétation qui appelle à retirer la confiance du gouvernement est inacceptable et qu’il s’agit-là d’une falsification constitutionnelle, soulignant qu’il n’y a pas de place pour l’application autre que le chapitre 89 de la constitution.

Kais Saied rappelle que c’est lui, en tant que président de la République, qui a chargé, le 15 novembre 2019, Youssef Chahed, de l’expédition des affaires courantes en attendant la formation du nouveau gouvernement.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo