Taboubi qualifie Chahed de « dictateur tyrannique »

CP : Anadolu Agency

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, a répondu aux déclarations du chef du gouvernement, Youssef Chahed, qui l’avait accusé d’incrustation dans la vie politique.

« Si Chahed pense qu’à travers son secrétaire général, la centrale syndicale a œuvré à le renverser lors des élections, c’est alors un grand honneur pour moi car j’ai sauvé le pays d’une dictature injuste et tyrannique », a-t-il déclaré, ce jeudi 13 février 2020, sur les ondes de Shems fm, ajoutant que le Chef du gouvernement a profité de sa positon pour former un bloc parlementaire.

Soupçons de corruption

Taboubi a appelé à une vérification des chiffres et indicateurs présentés par le gouvernement Chahed. Il a également appelé à vérifier certains permis accordés récemment par le gouvernement et à enquêter sur les personnes qui les ont obtenus.

Il a ajouté qu’il était également nécessaire d’examiner attentivement les recrutements illégaux et le partage de terrains et fermes par le gouvernement.

Guerre de déclarations

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Kamel Saad, avait exprimé, lundi dernier, le rejet des propos de Chahed par la centrale syndicale « qui est restée silencieuse devant l’incapacité du Chef du gouvernement à diriger le pays ».

Il avait souligné, dans une déclaration accordée à Mosaique fm, que Taboubi a choisi de ne pas divulguer même une partie de ce qu’il sait sur Youssef Chahed et les dossiers traînants, assurant que l’UGTT prendra les mesures légales contre toute personne la visant.

Commentaires: