Rached Ghannouchi : « Attayar et Echaab regretteront leur choix »

Rached Ghannouchi : « Attayar et Echaab regretteront leur choix »

Par -


Le chef du parti Ennahdha est revenu sur le processus de formation du gouvernement, et notamment sur la possibilité de la dissolution du parlement en cas d’élections législatives anticipées.

Dans une interview accordée à Al-Chourouk, il a également taclé le Courant Démocratique et le Mouvement du Peuple concernant leur attitude à l’égard de l’ancien chef du gouvernement désigné Habib Jemli.

En effet Ghannouchi a souligné dans ce sens qu’Ennahdha et Habib Jemli ont fait des concessions en faveur de ces deux partis, qu’Elyes Fakhfakh n’a pas faites. « Ils regretteront leur choix », a-t-il encore affirmé.

Rached Ghannouchi a réagi également au scénario de la tenue d’élections législatives anticipées affirmant « qu’il s’agirait d’une situation exceptionnelle, et que la Tunisie ne peut pas supporter un tel scénario ». « Si on va vers des élections anticipées on persistera dans cette situation de flou, or le pays ne pourra pas surmonter cette phase », a-t-il affirmé.

Elyes Fakhfakh va soumettre, demain vendredi 14 février 2020, la composition de son gouvernement au président de la République, Kais Saied.

Un gouvernement préliminaire toujours en cours de formation dans la mesure où Elyes Fakhfakh poursuit toujours ses concertations avec les partis. Il a d’ailleurs jusqu’au 20 février prochain, date d’expiration du délai constitutionnel pour finaliser son équipe.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo