Gouvernement : La colère monte au sein d’Ennahdha

Gouvernement : La colère monte au sein d’Ennahdha

Par -

Sur fond des derniers rebondissements portant sur la formation du gouvernement, le conseil de la Choura du parti Ennahdha teindra dans la soirée de ce jeudi 13 février 2020 une réunion urgente pour se concerter sur les choix d’Elyes Fakhfakh.

Selon des sources citées par Al-Charaa Al-Magharibi, un état de colère est enregistré dans les rangs de ce parti à cause de certains choix d’Elyes Fakhfakh. Dans ce sens, des leaders du parti islamiste ont exprimé leur mécontentement concernant la composition du gouvernement dans la mesure où Elyes Fakhfakh n’a pas respecté le poids parlementaire d’Ennahdha.

Le chef du parti Ennahdha Rached Ghannouchi a réaffirmé son attachement à un gouvernement d’union nationale. Dans une déclaration parue ce jeudi 13 février 2020, dans les colonnes d’Al-Chourouk, il a affirmé qu’Elyes Fakhfakh « n’a pas emprunté le bon chemin souhaité par Ennahdha ».

Rached Ghannouchi a réagi également au scénario de la tenue d’élections législatives anticipées affirmant « qu’il s’agirait d’une situation exceptionnelle, et que la Tunisie ne peut pas supporter un tel scénario ». « Si on va vers des élections anticipées on persistera dans cette situation de flou, or le pays ne pourra pas surmonter cette phase », a-t-il affirmé.

Elyes Fakhfakh va soumettre, demain vendredi 14 février 2020, la composition de son gouvernement au président de la République, Kais Saied.

Un gouvernement préliminaire toujours en cours de formation dans la mesure où Elyes Fakhfakh poursuit toujours ses concertations avec les partis. Il a d’ailleurs jusqu’au 20 février prochain, date d’expiration du délai constitutionnel pour finaliser son équipe.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo