« Accord du siècle » : La Tunisie exprime son inquiétude

CP : Reuters

Dans un communiqué rendu public hier mercredi 29 janvier, le ministère des Affaires étrangères a exprimé la position officielle de la Tunisie quant à l’annonce du président américain Donald Trump portant sur une solution de paix en Palestine.

La Tunisie a affirmé que la réalisation d’une paix juste, globale et durable dans la région du Moyen-Orient passe obligatoirement par la pleine reconnaissance des droits inaliénables et indivisibles du peuple palestinien à l’autodétermination et la création de son Etat indépendant sur sa terre avec Al Qods Al-Charif comme capitale.

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué que la Tunisie « suit avec une grande inquiétude l’annonce de l’initiative de l’administration américaine de règlement de la question palestinienne », rapporte l’agence TAP.

Le ministère a ajouté que la Tunisie réaffirme la nécessité de ne pas porter atteinte au statut juridique et historique de la ville d’Al Qods conformément aux résolutions des Nations Unies.

La Tunisie a réaffirmé sa position permanente de soutien au peuple palestinien afin de recouvrer ses droits légitimes et son appui à toutes les initiatives visant à reprendre le processus de paix sur la base des résolutions de légitimité internationale et du droit imprescriptible du peuple palestinien sur sa terre ».

Le président américain Donald Trump a révélé mardi son plan de paix au Moyen-Orient, qui, selon lui, fournit une « solution réaliste » à deux Etats palestinien et israélien, ajoutant que son plan accorde une opportunité de paix entre Palestiniens et Israéliens dans le cadre de la solution à deux Etats, soulignant qu’il est complètement différent des plans précédents pour ramener la paix dans la région.

Le président américain a souligné que la paix avait besoin de compromis, mais il a ajouté qu’il ne demanderait pas à l’entité israélienne de renoncer à sa « sécurité ». Trump a déclaré que « Jérusalem restera une capitale unie d’Israël. »

Commentaires: