Aux pillards de la République, au nom du millime symbolique

Aux pillards de la République, au nom du millime symbolique

Par -

Au nom de la jeunesse, je demande le millime symbolique à ceux qui se sont emparés de la Révolution. Au nom des régions oubliées, je demande le millime symbolique aux usurpateurs à barbe qui nous enfoncent dans le féodalisme. Au nom de mon pays trahi par des faussaires connivents, je demande le millime symbolique aux bricoleurs sans vergogne qui nous précipitent dans la crise. Au nom de la génération de nos pères et de nos mères, je demande le millime symbolique aux inconscients qui ont trahi les idéaux de notre nation. Au nom de notre héritage commun et notre modernité trahie, je demande le millime symbolique aux dictateurs qui se disent toujours éclairés. Au nom des votes qui m’ont été volé depuis que je vote, je demande le millime symbolique aux élus qui tournent le dos à leurs promesses. Au nom du millime symbolique, je demande réparation. Ne m’indemnisez pas comme l’ont fait les ennemis du peuple en engraissant leurs amis. Ne me donnez rien mais rendez moi le pays que vous avez volé. Au nom du millime symbolique, je vous dénonce, je vous conspue, je vous arrête et vous hue. Aux âmes bien nées et aux patriotes sincères, un millime symbolique vaut toutes les reconnaissances. Mais que valent les milliards pillés dans les caisses du peuple au nom de la compensation financière des élites fréristes? Ils sont avidité, tribut, revanche, vénalité et vol qualifié. Des milliards de dinars captés par des voraces soi-disant pieux qui ont pillé mon pays. À ceux là, je dirais, au nom du millime symbolique, que leurs milliards ne valent pas une once de dignité ni un soupçon de foi. Mais que sont l’honneur et la dignité aux yeux des faussaires de la Révolution?

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo