Le FTDES dénonce la montée du sentiment de haine envers les Tunisiens en Italie

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) a dénoncé, ce mercredi 22 janvier 2020, dans un communiqué, la montée du sentiment de haine envers les Tunisiens résidant en Italie de la part de l’extrême droite.

Ce communiqué a été publié suite à la polémique provoquée par l’ancien ministre de l’Intérieur italien et secrétaire fédéral de « la Ligue du Nord », Matteo Salvini, qui, dans une vidéo publié en direct sur Facebook, a ouvertement accusé un jeune tunisien résidant à Bologne de faire du trafic de drogue et l’a humilié

Le FTDES considère que cet acte populiste s’inscrit dans le cadre de la montée de du sentiment de haine et d’hostilité envers les étrangers notamment les Tunisiens dans les discours de l’extrême droite italienne pour attirer le maximum d’électeurs.

Il a, en outre, souligné son soutien à toute initiative visant à poursuivre en justice Salvini devant les tribunaux italiens et la cour européenne des droits de l’homme.

Le FTDES souligne aussi qu’il continue de collaborer avec ses partenaires de la société civile italienne pour définir des politiques migratoires basées sur le respect des droits de l’homme.

Il a, par ailleurs, appelé les autorités tunisiennes à défendre la dignité des Tunisiens où qu’ils soient notamment dans un contexte marqué par la montée de l’hostilité et de la haine spécialement en Italie.

A noter que le FTDES avait réclamé des précisions à l’opinion publique sur le partenariat bilatéral tuniso-italien dans le domaine de la lutte contre la migration irrégulière et ses aspects sécuritaire et militaire estimant que ce partenariat porte atteinte à la souveraineté de l’Etat et aux droits des migrants.

Commentaires:

Commentez...