Décès de Hedi Baccouche, l’artisan du coup d’Etat du 7 novembre 1987

Décès de Hedi Baccouche, l’artisan du coup d’Etat du 7 novembre 1987

Par -

Hedi Baccouche, est décédé ce mardi 21 janvier 2020, à l’âge de 90 ans. L’ancien Premier ministre avait été le premier chef du gouvernement sous le règne de Ben Ali, entre le 7 novembre 1987 jusqu’au 27 septembre 1989.

L’ancien homme politique s’est surtout fait connaître le 7 novembre 1987 lorsqu’il a remplacé Zine el-Abidine Ben Ali, qui venait de déposer le président Bourguiba, au poste de Premier ministre et de secrétaire général du PSD.

Considéré comme le véritable artisan du coup d’Etat « médical » contre Bourguiba, il restera dans l’entourage de Ben Ali et sera même désigné membre de la Chambre des conseillers à sa création en 2005.

Hedi Bacchouche, natif de Hammam-Sousse a fait ses études en France dans les années 1950. A son retour en Tunisie, il intègre le circuit politique tunisien et d’abord nommé gouverneur et secrétaire du comité de coordination de Bizerte, puis gouverneur de Sfax et de Gabès et est également maire de Hammam-Sousse de 1960 à 1964.

Limogé du poste de gouverneur dans le cadre de l’affaire Ahmed Ben Salah, il est acquitté en fin de compte par la Haute Cour chargée de cette affaire. Il devient par la suite PDG de l’Office national des pêches puis conseiller au cabinet du Premier ministre Hédi Nouira.

Boudé par Bourguiba après le congrès du Progrès et de la Fidélité de 1979, il est envoyé comme consul général à Lyon, puis ambassadeur à Berne, au Vatican et en Algérie avant de devenir ministre des Affaires sociales jusqu’au 7 novembre 1987.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo