« Chez Tati, t’as tout » : La belle réussite de Jules Ouaki

« Chez Tati, t’as tout » : La belle réussite de Jules Ouaki

Par -

Né à la Goulette en 1925, Jules Ouaki est monté jeune à Paris pour y tenter sa chance.

C’est en 1948 qu’il ouvre son premier magasin à l’enseigne Tati. Situé à Barbès, au coeur de Paris, ce magasin avec ses bacs à fouille et ses grosses étiquettes, allait vite rencontrer le succès.

Le nom Tati provient du surnom d’Esther, la mère de Ouaki que tout le monde appelait Tita. La politique du magasin sera celle des bazars à bas prix et comblera la clientèle populaire.

L’enseigne Tati traversera le siècle avec quelques turbulences. À la mort du fondateur en 1983, ses enfants et sa veuve poursuivront jusqu’à la reprise de l’enseigne qui a changé de mains à plusieurs reprises.

Ayant marqué les années 1970, Tati est désormais auréolé de légende et témoigne de l’aventure humaine de Jules Ouaki, un Tunisien de confession juive qui, à sa manière, a bel et bien conquis Paris.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo