Présidence du gouvernement : La liste des candidats potentiels s’allonge

Présidence du Gouvernement

Le président de la République, Kais Saied a chargé les partis politiques, coalitions et groupes parlementaires, de proposer une personnalité jugée la plus apte à former le prochain gouvernement, et ce avant ce jeudi 16 janvier 2020.

« A travers cet appel je vous invite à soumettre vos propositions écrites concernant la personne ou les personnalités qui, selon vous, sont les plus aptes à former un gouvernement, avec explication des raisons et des critères qui ont été adoptés pour ce choix », pouvait-on lire dans le communiqué de la Présidence de la République.

La suggestion des noms a débuté depuis le 14 janvier.

Ridha Ben Mosbah, ancien ministre du Commerce sous Ben Ali, serait le candidat de Tahya Tounes et Qalb Tounes. Le mouvement Ennahdha aurait envoyé deux noms de personnalités susceptibles d’occuper le poste de chef du gouvernement, à savoir Mongi Marzouk et Habib Kchaou. Le Courant démocratique devrait proposer son secrétaire général, Mohamed Abbou.

D’autres noms ont fuité comme Mohamed Nouri Jouini (ancien ministre du développement et de la coopération internationale sous Ben Ali et ancien Vice-président de la Banque islamique de développement), Taoufik Baccar (ancien gouverneur de la Banque Centrale sous Ben Ali), Mongi Hamdi (ancien ministre des Affaires étrangères sous le gouvernement de Mehdi Jomaa), Mustapha Kamel Nabli (ancien gouverneur de la BCT) ou Mondher Zenaidi (ancien ministre de la Santé, du Commerce, du Tourisme sous Ben Ali).

A ces noms, il faut également ajouter Ilyes Fakhfakh (ancien ministre des Finances), Imed Daimi (ancien du CPR) et dont le nom a été proposé par le coalition Al Karama, ou Said Jaziri, candidat du parti Errahma.

Le député de Qalb Tounes Rafik Amara a annoncé que son parti proposerait six noms. Il s’agit de Ridha Ben Mosbah (proposé ci-haut), Fadhel Abdelkafi, Ridha Ben Hammouda, Nejib Chebbi, Radhi Meddeb et Lima Fourati.

Commentaires:

Commentez...