Kais Saied : « Il est temps de revoir le code électoral et la Constitution »

Kais Saied

En visite au gouvernorat de Kasserine, le président de la République, Kais Saied, a souligné hier mercredi 8 janvier que « les mécanismes juridiques mis en place aujourd’hui ne suffisent pas pour changer la situation en Tunisie » et « il est désormais temps de revoir le code électoral et la constitution ».

Cité par l’agence TAP, il a estimé que la Tunisie est entrée dans une nouvelle étape de l’histoire, une étape différente par rapport aux étapes précédentes, ce qui nécessite de nouveaux mécanismes et une nouvelle pensée politique qui rompt avec cette situation, qui doit prendre fin jusqu’à ce que la volonté du peuple atteigne le niveau de décision.

Le chef de l’Etat a affirmé en présidant au siège du gouvernorat de Kasserine la cérémonie de clôture du 9e anniversaire de la « journée du martyr » qu’il restera fidèle aux martyrs et blessés de la révolution tunisienne, à ses promesses de réformes et qu’il déploiera toutes ses forces afin de répondre aux revendications légitimes de la région de Kasserine qui sont restées les mêmes après neuf ans de la révolution de la liberté et de la dignité.

Commentaires: