Nouveau gouvernement : Après le vote de confiance, des ministres vont sauter

Ce mercredi 8 janvier 2020, le chef du gouvernement désigné, Habib Jomli a indiqué que la composition de son gouvernement ne sera pas modifiée et confirmé que la version actuelle du gouvernement ne connaitra ni changement ni révision et que cette composition sera soumise au vote de confiance du Parlement sans aucun changement, ce vendredi 10 janvier 2020.

Aussitôt, il s’est ressaisi en annonçant sur les ondes de la radio Mosaique fm qu’il n’est pas contre le principe du changement de la composition du gouvernement, à condition que cela soit effectué selon la Constitution, soit après le vote de confiance à l’ARP.

Une fois avalisé, le gouvernement pourrait donc être modifié si l’on en croit Habib Jomli qui s’est engagé à « apporter des ajustements à la composition du gouvernement et remplacer les ministres faisant l’objet de réserves ».

« Je ne vois aucun inconvénient à changer certains noms proposés et j’ai déjà informé le chef de l’Etat de mon engagement dans ce sens. Il m’a donné son accord selon les données concernant les ministres quant à l’intégrité, l’indépendance et la compétence », a déclaré Habib Jomni.

Commentaires:

Commentez...