Grève avec arrêt de la production dans les champs pétroliers de Tataouine

Grève avec arrêt de la production dans les champs pétroliers de Tataouine

Par -

Les champs pétroliers de Nawara et d’El Waha à Tataouine verront leur production stoppée les 16 et 17 janvier prochains, a décidé, lundi 6 janvier 2020, l’Union régionale du travail de Tataouine.

Elle a appelé en outre à une grève dans les champs pétroliers de toute la région avec arrêt de la production le 22 janvier prochain.

Si la grève du 16 janvier concerne les champs pétroliers de Nawara et d’El Waha et est en rapport avec la compagnie autrichienne OMV Petroleum Company, celle du 22 janvier a été décidée pour exhorter la société pétrolière italienne ENI et la Société de Développement et d’Exploitation du Permis du Sud (SODEPS) à mettre en œuvre l’accord conclu le 6 mai 2017.

Elle intervient suite à la non-application de l’accord signé le 28 novembre 2019 au siège du gouvernorat de Tataouine entre la partie syndicale et les entreprises pétrolières avec la médiation de la commission régionale de conciliation.

L’URT de Tataouine appelle également les entreprises pétrolières dans la région à l’application de « l’accord d’El Kamour », au parachèvement des procédures liées au recrutement des agents dans la Société Italo Tunisienne d’Exploitation Pétrolière (SITEP) ainsi qu’à l’encouragement de la société pétrolière autrichienne OMV à renoncer au licenciement des agents et à conclure des contrats avec les sociétés de sous-traitance.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo