Appareil secret : La justice va instruire les trois plaintes déposées

Appareil secret : La justice va instruire les trois plaintes déposées

Par -

Le 23 septembre dernier, le Procureur de la République près le pôle judiciaire avait dévoilé les étapes de l’instruction concernant les procédures des trois plaintes relatives à « l’appareil secret » du mouvement Ennahdha et les différentes étapes de l’instruction de l’affaire.

Le 31 décembre 2019, le Tribunal de première instance de Tunis a annoncé que les trois affaires ont été étudiées par le Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme qui a décidé de s’en désister et de charger le premier juge d’instruction du Bureau 32 de ces trois dossiers.

Ces trois affaires concernent trois plaintes. La première plainte a été déposée par 43 députés et la deuxième plainte a été introduite par le parti Courant populaire. Ces deux plaintes avaient été saisies par l’unité nationale de recherche dans les crimes terroristes d’El Gorjani avant d’être transférées au Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme le 20 septembre 2019.

La troisième plainte saisie par l’unité nationale de recherche dans les crimes terroristes relevant de la Garde nationale d’El Gorjani, a été présentée au Procureur de la République près le tribunal militaire permanent de Tunis par le parti Watad.

Ces trois affaires, en rapport avec «l’appareil sécuritaire » d’Ennahdha, l’assassinat de Mohamed Brahmi et les saisies chez Mustapha Khedher, seront instruites par les tribunaux à l’encontre de six hauts cadres sécuritaires et deux dirigeants du parti Ennahdha dont Rached Ghannouchi, indique le Tribunal de première instance de Tunis.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo