La LTDH met en garde contre toute adhésion à un acte de guerre

La Ligue tunisienne de défense des droits de l’Homme (LTDH) a mis en garde les autorités tunisiennes contre toute adhésion à un acte de guerre quelque soit ses motifs, appelant à mettre le pays à l’abri des tensions internationales.

C’est ce qu’indique un communiqué publié ce jeudi 26 décembre 2019, soulignant que « les indicateurs montrent que la visite du président turc en Tunisie s’inscrit dans le cadre de l’escalade de la guerre entre les protagonistes libyens et l’appui d’une partie au détriment de l’autre ».

L’organisation appelle ainsi le président de la République, Kais Saied à consulter les institutions de l’Etat avant de prendre toute décision concernant la sûreté nationale et la sécurité de la population tunisienne.

La LTDH rappelle également que « toute ingérence militaire dans les affaires internes des pays équivaut à un crime ».

Commentaires:

Commentez...