Kais Saied : « La suprématie de la décision nationale ne peut faire l’objet de surenchères »

Le communiqué publié par la présidence de la République démentant les rumeurs sur le soutien de la Tunisie au gouvernement Al Sarraj en Libye ne semble pas suffisant. Dans la soirée du jeudi, le chef d’Etat Kais Saied s’est adressé directement aux Tunisiens, dans un message vidéo prononcé au cours d’une réunion tenue hier, jeudi 26 décembre 2019, au Palais de Carthage.

Le président de la République a affirmé que la Tunisie n’acceptera aucun alignement derrière une alliance liée aux parties à la crise libyenne et que son territoire ne sera que sous sa souveraineté nationale.

Saied a indiqué que les interprétations et déclarations faites depuis la visite du président turc en Tunisie « résultent soit de malentendus soit de sources utilisées pour calomnier et déformer la réalité ».

Il a souligné qu’il n’y avait aucune intention de nouer des alliances ou de s’aligner avec une partie ou une autre impliquées dans la crise libyenne, soulignant que « ceux qui veulent diffuser les mensonges et les calomnies ne peuvent pas distraire le peuple tunisien de ses véritables problèmes et de ses souffrances sur le plan économique et social ».

« Les propagateurs de ces rumeurs méritent de faire partie du Livre Guinness des records pour les mensonges », ajoute-il.

Commentaires: