AMT : « Le juge tunisien traite 1146 affaires par an, contre 460...

AMT : « Le juge tunisien traite 1146 affaires par an, contre 460 pour son homologue français »

Par -

Le président de l’Association des Magistrats Tunisiens (AMT) Anas Hmaidi a salué la signature par le président de la République du décret relatif au mouvement annuel des magistrats de l’ordre judiciaire pour l’année 2019-2020, assurant que « la crise est désormais évitée ».

Invité sur Express fm, Hmaidi a indiqué hier, jeudi 26 décembre 2019, que l’amélioration de la situation de la justice commence par la formation et l’affectation des juges, les mécanismes qui leur sont imposés, la réforme du système pénitentiaire et une évaluation périodique des magistrats. Il a ajouté que le juge tunisien est soumis à beaucoup de pressions, traitant chaque année 1146 affaires.

« Notre système législatif est très arriéré, donc le travail du juge s’étend entre 12 et 14 heures par jour. Si on se compare à la France, alors le taux Les affaires qu’un juge français examine 460 affaires par an, à raison de deux affaires par jour, avec tous les mécanismes à leur disposition, tandis que le juge tunisien traite 1146 affaires par an avec une absence totale de mécanismes de travail adéquats », explique-t-il. « Depuis l’Etat d’indépendance, jusqu’à présent, nous n’avons pas vu de volonté politique claire de réformer le système judiciaire »

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo